En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. Explications et gestion des paramètres

ViaRhôna, itinérance au fil du Rhône

Trouver mon parcours vélo

Il n'existe aucune étape correspondant à vos critères

Tous les avis [10: ViaRhôna de Lyon à Saint-Romain-en-Gal / Vienne]

Retour

Les avis des internautes...

  • accès via rhona à partir de Vienne 38200 - bianco francoise

    2018/12/22

    je n'arrive pas à repérer la zone d'accès à la Via Rhona une fois arrivée à Vienne je suis perdue

  • accès via rhona à partir de Vienne 38200 - bianco francoise

    2018/12/22

    je n'arrive pas à repérer la zone d'accès à la Via Rhona une fois arrivée à Vienne je suis perdue

  • accès via rhona à partir de Vienne 38200 - bianco francoise

    2018/12/22

    je n'arrive pas à repérer la zone d'accès à la Via Rhona une fois arrivée à Vienne je suis perdue

  • et pourtant… - François

    2018/08/22

    L'itinéraire cyclable existait il y a quelques années (au moins pour les VTC) : en partant de Lyon, longer le port Édouard Herriot jusqu'à la station BP, puis chemin de halage rive gauche en contrebas de la raffinerie jusqu'à la hauteur de Vernaison. Cet itinéraire a été condamné à la demande des services de l'état (zone Seveso ?). Il faudrait peu de travail (et beaucoup de courage politique) pour le remettre en service.

  • La grosse tache au milieu de la ViaRhona - gedeon

    2018/05/22

    Et oui, la grosse tache (et pas des moindres !) au milieu de la ViaRhôna, c'est le tronçon Lyon-Givors. À éviter, même pour les cyclistes aguerris (ou alors faire ça en heure creuse les jours feriés). Je ne sais pas pourquoi AUCUN effort n'est fait sur cette partie. Soit disant l'agglomération lyonnaise veut promouvoir le vélo, mais on a bien la preuve que ce ne sont que des paroles, car des solutions existent. Pour ma part, quitter Lyon en direction du sud est toujours un casse-tête. En aucun cas je ne suis le tracé suicidaire de la ViaRhôna. J'opte plutôt pour (et avec un bon GPS/routeur, genre le combo Osmand/BRouter sur Android) : Solution 1. passer par Corbas, Marennes, le col de Bel Air (ça grimpe un peu, mais rien de méchant, et c'est joli), Villette-de-Vienne et Vienne. Solution 2. vers Pierre-Bénite/Irigny, prendre les petits chemins dans les lônes (c'est un peu du VTT, impraticable avec une randonneuse chargée). Solution 3. passer par Feyzin, prendre la N7 (oui, c'est bof, mais moins pire que le tracé de la ViaRhona). Je mets seulement 1 étoile car la partie Lyon-Givors est du foutage de g****e complet ! et ils assument en plus, en conseillant de prendre le train ! Ah oui, il y a aussi une partie exaspérante juste au nord de Condrieu : l'île du beurre. C'est exaspérant car il y a plein de barrières (environ 8, dont 2 bien pénibles avec une barre). Je ne sais pas comment font ceux qui ont une remorque ou un tandem. Déjà avec des petites sacoches je trouve ça pénible. Finalement, je ne sais pas à quoi servent ces commentaires... ça fait des années que rien ne bouge sur la partie Lyon-Givors (le premier commentaire de Claudio date de juin 2013, ça fait 5 ans), et absolument rien n'est fait. Beaucoup de gens croisés sur la ViaRhôna en gardent un souvenir exécrable ! S'il y a encore quelqu'un qui s'occupe de la ViaRhôna, il faut agir tout de suite, car il est déjà trop tard ! faire un joli site et plein de com ça sert à rien ! virez les inutiles de la com, et embauchez plutôt quelqu'un qui saura prendre le dossier en main pour le faire avancer. Vite.

  • train nécessaire - Dianoux

    2018/05/08

    cet itinéraire est dangereux, la route entre Pierre Bénite, Irigny ,Vernaison et Grigny est étroite et est empruntée par ne nombreux véhicules (voitures, camions, bus...). Pour sa sécurité, il est vivement recommandée d'emprunter le train (départs de la Part Dieu ou de Perrache).

  • À éviter - Romain

    2018/05/07

    Cet itinéraire est une catastrophe. Ne le faites pas. Je l'ai fait de nuit. Il manque très souvent des panneaux. J'étais sans GPS, j'ai vraiment galeré. L'itinéraire est dangereux. Vivement que ce soit amélioré!

  • lyon givors - cbandiera

    2018/04/12

    hors pendulaire ca va mais le matin ou le soir faut serrer les fesses et pourtant y aurait pas grd chose a faire pour ameliorer attention a vernaison pas de balise pour partir a gauche (geais vérifié) et faudrait savoie car ya projet de voie verte vernaison grigny c ailleurs ca passe deja pas trop mal

  • itinéraire bis entre Lyon et Givors - nunu

    2017/11/24

    j'ai effectué l'ensemble de la VIARHONA. J'habite entre Lyon et GIVORS; je vous conseille d'allez voir mon blog qui propose un itinéraire différent blog: http://les-nunu-a-velo-sur-la-viarhona.over-blog.com/ éric

  • Galère Lyon-Givors - Calvat

    2017/11/02

    Bonjour, Le tronçon Lyon Givors est sans aucun intérêt et dangereux, il montre le pire visage de Lyon, celui auquel nous sommes habitués en traversant Lyon en voiture par les voies rapides. Il est très difficile de respirer à cause d'une pollution excessive de l'air par les voitures et les camions circulant sur l'autoroute à proximité du parcours. Une grande partie du trajet s'effectue sur des chemins de mauvaise qualité. Bref, il vaut mieux prendre le train jusqu' à Givors ensuite la Viarhona est bien aménagée jusqu'à Saint Romain en Gal.

  • myon givors - claudio

    2017/09/26

    claudio vient dy passer en suivant la fleche au niveau d ela confluence ca va bien balisé le giratoire de la mulatiere est une horreur meme a pied !!! ensuite la route vers pierre benite pourrait etre traitée sur les 500 m avant la ville ensuite ca va presque sauf deux trois passage flipant a vernaison clauio a loupé la bifucartion, pas vu de balisage .. a vérifier donc filer vers givors donc passage global a reserber a des cyclos aguerris et hors pendules www.Biclou.com

  • À oublier ? - Bmckropotkine

    2017/07/19

    Préférez le N7 pour une piste cyclable presque ininterrompue de Lyon à Vienne sur un goudron plus que correct. La ViaRhôna entre Lyon et Vienne (surtout jusqu'à Givors) est un traquenard !

  • Lyon Givors sans TER - Lionel

    2017/07/04

    Bonjour, je viens de faire la Viarhôna, et j'ai lu un peu partout que la portion Lyon - Givors était à éviter, semble-t-il à juste titre, car trop dangereuse. Personnellement, j'ai opté pour un chemin alternatif: J'ai quitté Lyon par l'avenue Francis de Pressensé dans le 8ème, ce qui permet de passer au dessus du périph via un pont reliant Vénissieux. De là, il faut se rendre à Saint-Fons et prendre la D307 (qui est en réalité l'artère principale de la ville, et se nomme Avenue Jean Jaurès dans un premier temps, puis Boulevard Yves Farges plus au Sud). Il vous faudra ensuite tourner à droite sur la D150, pour aller à Chasse sur Rhône, puis traverser le pont suspendu de Chasse, qui vous amène à Givors. La D307 est ponctuellement équipée d’une voie cyclable. Cet itinéraire comporte quand même quelques légères montées, et vous fait rouler loin du Rhône, donc c’est sans doute pas très Viarhôna dans l’esprit. Mais il a le mérite d’éviter de commencer le trajet par un voyage en train (pour les gens comme moi partant de Lyon en tous cas).

  • Perfectible - Biclou

    2017/01/16

    Il reste du travail dans les indications (panneaux) pour que cette portion soit digne de la suivante, pareil pour les aménagements. Sans compter les bizarreries. - A GIVORS, pourquoi faire passer par la rue Gabriel Péri, entièrement en sens interdit (donc en contre-sens) ? Arrivant de la rue Renée Peillon, autant la suivre jusqu'au bout OU ou bifurquer sur le chemin des Abricotiers. Les deux voies aboutissent aussi au quai Julius Rosenberg. - A partir de GIVORS, c'est la R.D. 315 que l'on remonte jusqu'à La Mulatière : la prière, que l'on soit croyant ou non, peut être nécessaire vu l'étroitesse de certains passages. - A LYON 2e arrondissement, provenant de La Mulatière par les quais Rousseau puis des Etroits, comment poursuivre sur le pont Kitchener Marchand ? AUCUNE INFORMATION (j'imagine ce que c'est pour ceux qui n'ont pas préparé leur parcours). a. Il faut avoir l'oeil, même en préparant le parcours, pour savoir qu'il faut traverser le passage piéton (très pratique en plein trafic !) AVANT de franchir le pont car la piste cyclable est de l'AUTRE côté du pont. Ainsi, au bas du pont, on se retrouve pas coincé pour ce qui semble impossible : prendre le quai Maréchal Joffre en contre-sens (ce qui serait le cas, puisqu'on aurait pas vu la piste cyclable sur son côté). b. Quant à l'alternative de franchir le pont sur la route, bifurquer à droite SOUS le pont autoroutier pour faire demi-tour afin de viser la place Gensoul puis rue Vaubecour : trop dangereux car il faudrait contourner l'ilôt-trottoir du cours de Verdun-Gensoul... Mieux vaut là aussi prendre les passages piétons pour traverser le pont puis, éventuellement, le quai Joffre.

  • à éviter - luc

    2016/09/08

    les indications sont manquantes, les routes etroites avec des camions qui rasent les cyclistes. Les pistes cyclables sur 200m donnent le faux espoir d'avoir enfin retrouvé la viarhona, Bref à ne surtout pas faire avec des enfants.

  • Pour des voies peu fréquentées - Baptiste

    2016/07/23

    À l'aller nous avons suivi le très bon conseil de Guillaume 07/2016 (itinéraire simple et dénivelés raisonnables), avec une circulation peu importante. Au retour nous voulions à tout prix éviter la circulation, et nous nous sommes aventurés sur les forêts de bord du Rhône, notamment il est possible d'y accéder après et jusqu'à Pierre Bénite. Nous y sommes passés en tandem et avec les bagages : il y a 3 barrières à passer mais c'est beaucoup moins que le passage de l'île du Beurre plus au Sud ! Carte ou GPS indispensable pour suivre cette proposition. Une alternative à étudier car actuellement le fléchage est prévu pour la fin de l'année d'après l'internet (http://carteviarhona.rhonalpes.fr est complètement faux sur ce tronçon).

  • Un autre itinéraire possible - Guillaume

    2016/07/17

    Cyclotouriste et ancien lyonnais, je faisais souvent Lyon-Vienne à vélo. L'itinéraire que je préfère passe dans les terres, et permet d'éviter à la fois une circulation trop intense et un dénivelé trop important. Étapes: 1) À partir de Lyon, rejoindre le boulevard des États-Unis. Il y a une cyclable et un tram sur le boulevard. Continuer sur Vénissieux. 2) À la sortie de Vénissieux, au moment où on arrive sur l'entrée du boulevard urbain Sud, à gauche puis à droite. 3) On arrive alors à Corbas. Continuer sur Marennes. 4) À Marennes, prendre le col de Bel-Air (336 m) vers Villette-de-Vienne. 5) Rejoindre la D123 au sud-est de Chuzelles, qui descend vers Vienne dans une magnifique combe. Dénivelé positif: 160m environ (autrement dit, presque rien à part le col). Pour ceux qui voudraient encore le réduire, au prix d'un trajet plus long: à partir de Marennes, prendre la D150 puis la N7 près de Communay, pour finir sur D36 vers Chuzelles. Point culminant: 260m environ, ce qui donne environ 90m de dénivelé positif. Concernant les autres parcours que j'ai faits: -D12: à éviter absolument. Étroit, fréquenté et souvent les « bandes cyclables » sont une farce. -D307/N7: pas mal mais un peu « montagnes russes ». La gratuité de l'autoroute Lyon-Vienne rend la fréquentation raisonnable, et la route est assez large et souvent dotée de bandes cyclables. Au passage, pour la navigation dans le Grand Lyon il y a une carte des itinéaires cyclables, publiée par le Grand Lyon lui-même.

  • defaut de balisage - corny paul

    2016/06/17

    entre givors quartier de bans et loire sur rhone, balisage defectueux car on voit beaucoup de cyclo-touristes sur la RD 386 entre givors et St Romain en Gal, qui ne prennent pas l'itinéraire dans le village de Loire sur Rhône et ratent l'accès à la Viarhona qui part de Loire sur Rhône

  • parcours lyon / loire sur rhone - mfr

    2016/06/10

    pour quand voie cylable securisee ?

  • parcrours Lyon Givors - mathey

    2015/11/20

    Bonjour Je voudrais savoir où en est le projet de réelle piste cyclable entre Lyon et Givors ?