Abbatiale Sainte Marie

1 place de la Liberté 07350 Cruas
L’abbatiale, chef-d’œuvre de l’architecture romane, témoigne de l’histoire mouvementée de l'ancienne abbaye de Cruas. L'église actuelle est reconstruite et agrandie au cours de trois campagnes de construction entre la fin du 11e et le 13e siècle. L’histoire de cette abbatiale ne peut être dissociée de celle de Crûle. Ce ruisseau se transforme en véritable torrent lors des fortes pluies qui peuvent s’abattre sur la région. Il oblige les moines à se réfugier en hauteur, au niveau du site médiéval, et à nettoyer les alluvions qui se déposent dans l’église à chacune de ses colères. Lors des guerres de religions, entre le 16e et le 17e siècle, les moines catholiques vont se replier au niveau du site médiéval durant presque soixante-dix ans. Pendant cette période les caprices de Crûle ne manquent pas de s’abattre dans l’église, charriant d’innombrables alluvions. À la fin des guerres de religions, les sédiments se sont accumulés durant leur absence. La communauté, affaiblie, n’a pas la possibilité de les dégager et décide de créer une église de plain-pied, faisant fi du volume médiéval initial. L’histoire exceptionnelle de cette église se caractérise par la redécouverte de ce dernier ainsi que de la très rare tribune monastique qui la compose. Le volume primitif de l'église vous est présenté aujourd’hui grâce aux différentes campagnes de fouilles archéologiques puis aux travaux de réaménagement entre 1985 et 1992 permettant une accessibilité aux publics. Les fouilles archéologiques ont révélé la présence d’éléments liturgiques, entre autres la table d’autel du 11e siècle qui est de nouveau aujourd’hui utilisé lors des offices religieux. Visiter l’abbatiale Sainte-Marie de Cruas est l’opportunité de comprendre le fonctionnement d’une communauté monastique à l’époque médiévale et de découvrir de véritables trésors. Trésor d’architecture tout d’abord, avec cet ensemble dans un pur style Roman très homogène et impressionnant. L'autre trésor de cette église est sa tribune monastique, par la qualité de ses sculptures et sa rareté. Le priant se trouvant dans la crypte fait partie des éléments phare de ce monument. Enfin, la mosaïque du 12e siècle, dans le chœur de l’édifice, touche le visiteur par sa beauté. L’équipe des guides de l’Office du Tourisme vous accueillera avec plaisir afin de vous faire découvrir ce joyau.

Contact par mail

* Champs obligatoires